Hausse du transport de voyageurs de 5% en 2008 en France

Hausse du transport de voyageurs de 5% en 2008 en France

Le transport de voyageurs a augmenté de 5% en 2008, par rapport à l'année précédente, déjà en hausse de 3,5%.

Selon les résultats de l'étude Insee Première "Les transports en 2008", publié ce 15 avril, les émissions de gaz carbonique liées aux transports ont quant à elles baissé de 3,6%..

La hausse de 5% du transport de voyageurs s'explique selon l'Insee par " un retour des transports ferroviaire et urbain de voyageurs à un niveau normal après les grèves de la fin de 2007".

L'activité ferroviaire est en hausse de 6,5% en 2008, contre 1,5% un an plus tôt. La fréquentation croissante des réseaux TGV explique en partie ce bon résultat. Et l'Insee précise que le TGV-Est, et plus généralement les lignes du Sud-Est, montrent une forte croissance.

En ce qui concerne les transports en commun franciliens (+6,8%), l'étude révèle une hausse du nombre voyageurs-kilomètres dans tous les types de transports, comme le Transilien, le métro, le RER, ou encore les réseaux de bus et tramways,

Le transport aérien affiche quant à lui une hausse de 3,4% en 2008, mais en-deça des +5,4% de 2007 et de +6,4% en 2006. La demande pour les liaisons métropolitaines sont en baisse, notamment concurrencées par le TGV-Est.

Enfin le transport routier de voyageurs, qui comprend les transports réguliers par cars et les cars de tourisme, "reste très dynamique, mais il pèse très peu dans la production de transport", conclut l'Insee.

Malgré une activité soutenue des transports de voyageurs, et de marchandises également, il est important de noter une baisse significative des émissions de gaz à effet de serre du transport en 2008. Cette baisse est de l'ordre de 3,6%. Toutefois, elle n'est pas à mettre au crédit de progrès technologiques majeurs, mais plutôt à "la récession économique, car l'activité marchande diminue, entraînant des effets simultanément sur le fret et sur la circulation des voitures particulières". L'usage croissant de biocarburants est un autre facteur de cette baisse.
(Relaxnews)