Les hommes viennent de Mars , les femmes de Venus

Les hommes viennent de Mars , les femmes de Venus

Une étude démontre que les hommes sont plus vantards que les femmes

Les hommes sont plus vantards que les femmes, plus modestes, selon une étude publiée dans le British journal of psychology datant du 20 avril. Les Français sont numéros un de la vantardise, selon cette étude internationale réalisée par des chercheurs des universités de Londres. Ces derniers ont demandé à 2.006 personnes originaires de 12 pays différents d'auto-évaluer leur intelligence.

Les chercheurs ont demandé aux personnes interrogées d'auto-évaluer leur intelligence, en la classant de 55 à 145 points de QI.

Les 687 hommes et 1.319 femmes interrogés, originaires d'Australie, Autriche, Brésil, France, Iran, Israël, Malaisie, Afrique du Sud, Espagne, Turquie, Royaume-Uni et Etats-Unis, ont également dû évaluer leurs capacités intellectuelles concernant notamment l'intelligence verbale, locale, interpersonnelle, musicale, et spatiale, ainsi que leur intelligence émotionnelle.

"Nous avons demandé aux participants d'auto-évaluer leur quotient intellectuel. Nous n'avons pas calculé la véritable intelligence des participants, et nous ne leur avons pas demandé d'estimer l'intelligence des autres", précise Sophie von Stumm, l'une des chercheuses.

Les différences entre l'intelligence estimée des hommes et des femmes est plutôt parlante, les hommes s'auto-attribuant en moyenne beaucoup plus d'intelligence que les femmes. Les hommes s'attribuent cette supériorité d'intelligence dans des domaines traditionnellement masculins, comme le raisonnement logique ou spatial, mais aussi de plus hauts niveaux d'intelligence concernant l'habileté verbale.

La plus grosse différence d'auto-évaluation de l'intelligence concerne la France, avec 15 points de différence en moyenne entre les hommes et les femmes. Cet écart a été observé dans huit domaines d'intelligence sur les dix observés.

La deuxième plus grosse différence entre l'évaluation de l'intelligence des deux sexes concerne le Royaume-Uni, avec 10 points de QI supplémentaires en moyenne des hommes sur les femmes.

"Cette étude démontre que les hommes ont une haute opinion d'eux-mêmes et sont plutôt enclins à se surestimer, à la différence des femmes, plus modestes, sous-estimant leur intelligence", analyse Tomas Chamorro-Premuzic, l'un des chercheurs.

"Les résultats sont représentatifs des différentes valeurs des sociétés dans le monde. Alors que des qualités comme la modestie, la tendresse et l'attention sont encouragées chez les femmes, des qualités opposées comme la force et le succès sont entretenues chez les hommes."

(Relaxnews)